Retour aux témoignages

Témoignage de Victor F.

20 ans, D1, Médecine, Primant, Tutorat & prépa privée

Victor a accepté de parrainer des étudiants de première année. Intéressé pour prendre contact avec lui/elle ? Clique ici !

 

Quel était ton niveau au lycée ?

J'étais un bon élève, toujours attentif en cours même si je ne fournissais pas beaucoup de travail personnel.

Lors de ta PACES, où habitais-tu ? Quelles étaient tes conditions de logement (seul, parents, collocation...) ?

Chez mes parents.

Quelle était la durée de ton trajet fac – habitation ? par quel(s) moyen(s) ?

40 minutes, à pieds et en bus.

As-tu dans ta famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Oui, ma mère est médecin.

As-tu trouvé tes repères facilement à la fac ?

Oui, j'ai rapidement défini les quelques lieux indispensables : BU, amphis, CROUS. J'ai mis plus de temps à saisir le fonctionnement de la BU, notamment la guerre pour les places qui y a parfois lieu.

As-tu travaillé les cours l’été avant la rentrée en PACES ? Pourquoi ?

J'ai fait une pré-rentrée avec la prépa. La pré rentrée du tuto n'existait pas encore et il me paraissait important de se mettre rapidement dans le bain, pour trouver mes marques et un rythme de travail notamment.

Pratiquais-tu une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

La course à pieds, irrégulièrement.

Avais-tu des loisirs ? Des sorties ? Travaillais-tu pendant les dimanches/vacances/jours fériés ?

Je travaillais potentiellement tous les jours, mais quand même moins le weekend. Je ne me privais pas de sortir une fois par semaine mais je faisais attention à conserver une certaine hygiène de vie, cette sortie ne devait pas m'empêcher de travailler le lendemain.

Comment était organisée ta journée ? Combien d’heures travaillais-tu en moyenne par jour ?

Le matin j'allais en cours le plus souvent, puis je rentrais et travaillais chez moi. Je fournissais en moyenne 7 heures de travail par jour.

Travaillais-tu à la bibliothèque ou chez toi (ou ailleurs…) ?

J'aimais varier mes environnements de travail : BU, chez moi, ou d'autres bibliothèques, l'important pour moi était d'effectuer une rotation entre ces différentes ambiances.

Combien d’heures de sommeil prenais-tu par nuit ?

Environ sept-huit heures, et je n'hésitais pas à faire une petite sieste dans la journée pour repartir plus efficacement ensuite.

Allais-tu en cours magistral ? Dans quelles matières ? Que faisais-tu pendant les cours (notes papier / ordinateur ? Mise à jour de Polys, Fiches, Retranscrits…) ?

Oui j'allais en cours en UE 1 (bio mol), UE 2, UE 3 (surtout au S2), UE 5, UE 6, UE 7. Je prenais parfois des notes, mais le plus souvent je me contentais d'écouter.

Quelle était TA méthode de travail pour l’apprentissage ? Faisais-tu des fiches ? Si oui comment ? Dans quelles matières ?

Pour apprendre, j'avais tendance à lire / surligner un cours, le ficher si nécessaire, puis une fois ce travail préparatoire accompli je l' "apprenais" à proprement parler en m'obligeant à restituer par écrit tout ce que je savais ou pensais savoir sur un cours. Evidemment les ACC sont indispensables pour faire le tri entre les connaissances indispensables et les notions plus accessoires.
Je faisais des fiches en UE 1, 3, 4, et 7 principalement. Je ne fichais pas exhaustivement ces matières, mais plutôt des points de cours nécessitant un apprentissage approfondi ou bien une reformulation de ma part.

Dans quel état d’esprit étais-tu pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je connaissais peu de monde, l'ambiance dans mon cercle restreint de connaissances était donc à l'entraide.

Etais-tu inscrit au Tutorat et/ou dans une prépa ? Pourquoi ? Que recommandez-vous ?

J'étais inscrit dans une prépa et au Tutorat parce qu'on me l'avait recommandé. Rétrospectivement, je ne m'inscrirais pas dans une prépa car le principal apport de la prépa pour moi a été les fiches, qui étaient et sont aussi disponibles dans Le Gros Lot. Je pense donc que j'aurais réussi sans.

Etais-tu bien classé aux CB du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pas toujours, mais à l'approche des concours, oui. Ces classements sont des indicateurs, mais pas des prémonitions. Il est donc important de les pondérer avec ton sentiment personnel sur l'épreuve : après un mauvais classement, il m'est aussi bien arrivé de me dire que je devais vraiment changer quelque chose, qu'il m'est arrivé de me dire que tout n'était pas à jeter et que j'avais seulement eu un manque de chance ou une faiblesse passagère.

Quels seraient tes conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ? Les choses à faire ? A absolument éviter ?

Ne surtout pas se voiler la face : rester critique sur ton niveau et tes méthodes, te remettre en question constamment. Tu as le temps de te tromper de méthode de travail et d'en changer, à condition de t'en apercevoir rapidement. Mais attention cependant à rester concentré sur ton propre travail et à ne pas être obsédé par les autres, par la manière dont ils travaillent ou ne travaillent pas, avancent ou n'avancent pas.

Quelque chose à ajouter ?

Ne pas tomber (comme un grand nombre d'étudiants) dans le piège du : "aujourd'hui, je suis resté 10h assis sur ma chaise donc j'ai travaillé 10h". Pour cela, essaie toujours de prendre du recul à la fin de ta journée ou de ton chapitre et de te questionner sur la qualité du travail que tu as fourni. Il est absolument normal de ne pas être au top tous les jours, mais une fois de plus il est capital de rester lucide sur son efficacité.