Retour aux témoignages

Témoignage de Manon A.

18 ans, P2, Médecine, Primant, Tutorat & prépa privée

Quel était ton niveau au lycée ?

J'étais première ou deuxième de ma classe dans toutes les matières (on oublie le sport hein ...), mais j'étais bien plus à l'aise dans les matières littéraires.

Lors de ta PACES, où habitais-tu ? Quelles étaient tes conditions de logement (seul, parents, collocation...) ?

J'habitais chez mes parents.

Quelle était la durée de ton trajet fac – habitation ? par quel(s) moyen(s) ?

J'avais la chance que mon père soit disponible pour m'emmener et me raccompagner de la fac en voiture. Il y en avait pour 15 min de trajet.

As-tu dans ta famille des médecins, dentistes ou pharmaciens ?

Ma sœur est médecin.

As-tu trouvé tes repères facilement à la fac ?

Comme j'allais à la BU tous les jours, je me suis vite habituée à ce nouvel environnement.

As-tu travaillé les cours l’été avant la rentrée en PACES ? Pourquoi ?

Ma prépa nous avait donné des cours pendant l'été et j'ai fait une prérentrée, mais ça m'a rassurée plus que ça ne m'a avancée.

Pratiquais-tu une activité physique en PACES ? Si oui, combien de temps/fois par jour/semaine ?

Au début j'ai un peu continué la harpe et le sport, mais j'ai très vite tout abandonné parce que j'avais peur de perdre du temps, ce qui était une erreur de ma part. A posteriori, je me rends bien compte que conserver une activité pour soi, ne serait-ce qu'une heure par semaine, est vraiment nécessaire.

Avais-tu des loisirs ? Des sorties ? Travaillais-tu pendant les dimanches/vacances/jours fériés ?

Au début de chaque semestre (disons le 1er mois), il m'est arrivée de voir des amis le samedi soir, mais rien de bien méchant. A part ça je travaillais tous les jours avec le même rythme.

Comment était organisée ta journée ? Combien d’heures travaillais-tu en moyenne par jour ?

Les jours où j'allais à la fac, je commençais ma journée à l'ouverture de la BU (8h30), puis pause déjeuner pendant une heure vers 12h30. A 18h je faisais une pause d'une demie heure. Le soir, soit je restais jusqu'à la fermeture de la BU, soit je rentrais chez moi pour 20h, puis je travaillais à nouveau pendant 1 à 2h.
Sinon les jours où j'étais chez moi je commençais plus tôt et je terminais ma journée plus tard, mais mes pauses étaient plus longues et plus nombreuses.

Travaillais-tu à la bibliothèque ou chez toi (ou ailleurs…) ?

Pendant tout le 1er semestre et la moitié du second, j'allais à la BU du lundi au samedi, et je travaillais le dimanche chez moi. J'ai passé les deux derniers mois chez moi uniquement.

Combien d’heures de sommeil prenais-tu par nuit ?

Le 1er semestre je dormais 7h : le sommeil c'est fondamental en PACES.
Au second semestre j'ai commencé à faire des insomnies, je peux vous dire qu'on est moins efficace dans la journée ...

Allais-tu en cours magistral ? Dans quelles matières ? Que faisais-tu pendant les cours (notes papier / ordinateur ? Mise à jour de Polys, Fiches, Retranscrits…) ?

Par acquis de conscience, je me suis rendue à chaque 1er cours dans la plupart des matières, mais par la suite je n'y suis pas du tout allée. Je me servais du Gros Lot surtout, des cours de la prépa, ainsi que des polys et retranscrits du Tutorat.

Quelle était TA méthode de travail pour l’apprentissage ? Faisais-tu des fiches ? Si oui comment ? Dans quelles matières ?

Je n'avais pas vraiment de méthode pour apprendre, j'essayais au maximum de m'approprier les cours. La veille je planifiais ce que je voulais faire le lendemain : sans mettre d'horaires mais juste pour avoir une idée de ma progression au cours des semaines. Je ne faisais pas de fiches, mais j'avais des carnets d'erreurs dans certaines matières, et dans ces mêmes carnets, j'éclaircissais des points ambigus du cours, ou bien je faisais des tableaux, des schémas etc. Par ailleurs je me suis munie d'une ardoise plus tard dans l'année, je m'en servais pour résoudre des exercices ou bien réciter certaines notions. J'ai surtout fait beaucoup d'annales et de concours blancs, ça permet de révéler toutes les choses sur lesquelles on n'est pas réellement à l'aise.

Dans quel état d’esprit étais-tu pour réussir ? Esprit compétition ? Altruiste ?

Je n'ai pas du tout l'esprit de compétition, et c'est justement ce qui me faisait peur dans ces études. On s'aidait réciproquement dans mon binôme de travail, et si quelqu'un d'extérieur me posait une question j'y répondais, mais je n'aurais pas non plus passé tout mon travail ...

Etais-tu inscrit au Tutorat et/ou dans une prépa ? Pourquoi ? Que recommandez-vous ?

Je me suis inscrite dans une prépa privée un peu pour les mêmes raisons que tout le monde je crois : c'est notre 1ère année, on n'y connaît rien et on a peur d'être lésé par rapport aux autres si on n'a pas de prépa. Je dirais que la prépa m'a aidée au 1er semestre pour les résolutions d'exercices, moins au second car c'est beaucoup de par coeur.
J'étais aussi inscrite au tutorat, car les concours blancs permettent un entraînement hebdomadaire, ce qui permet de se mettre en conditions régulièrement, de sorte à garder le rythme et à progresser le plus possible. De plus, les concours du Tutorat sont assez différents de ceux de la prépa, ce qui encore une fois permet de voir le cours sous d'autres angles et donc de s'améliorer.

Etais-tu bien classé aux CB du tutorat et/ou de la prépa privée ?

Pour ce qui est du Tutorat j'ai remarqué une réelle évolution au 1er semestre, au début il y avait des matières où j'étais dans les 100 et quelques, puis vers la fin j'étais remontée dans les 50 premiers (bon j'exclue l'UE4 où j'étais définitivement perdue pour la France). Au second semestre, je n'ai jamais été au delà des 40.
En ce qui concerne la prépa, c'était un peu pareil. Au 1er semestre, j'étais dans les 100-150 puis au second pas au delà de 50.

Quels seraient tes conseils pour les futurs étudiant(e)s en PACES ? Les choses à faire ? A absolument éviter ?

De même qu'on ne court pas un marathon du jour au lendemain, je suis persuadée qu'on se fait au rythme de la PACES au fil des semaines. On ne peut pas se mettre à travailler entre 10 et 12h par jour sur un coup de tête ... et c'est normal ! C'est facile à dire, mais il faut essayer de garder la tête froide et de ne pas se laisser déborder, que ce soit par les autres, par la quantité de travail ou par le temps ; c'est pour cela que l'organisation est primordiale à mon sens.
Je crois aussi qu'il est préférable de ne pas s'isoler. Si vous entretenez de bonnes relations avec votre famille, profitez-en pour discuter avec eux, ça fait toujours du bien, et surtout essayez de vous créer un petit groupe de travail. Non seulement ce seront des partenaires de travail, mais il vivent la même chose que vous : sérieusement qui d'autre accepterait de parler du programme de PACES pendant tant d'heures ?
Bref, avant d'arriver en médecine on se fait plein d'idées sur comment ça va être - et comment on va être - et au final c'est très différent de ce qu'on pouvait imaginer. Chacun le vit à sa manière, plus ou moins bien, avec plus ou moins de succès à la fin. Préservez-vous au maximum, rappelez-vous pourquoi vous êtes là et ne vous perdez pas de vue.

Quelque chose à ajouter ?

Quand on ne rêve plus c'est qu'on est mort, alors n'oubliez pas de croire en vos rêves !