Débouchés et écoles partenaires

Les différents débouchés et écoles partenaires de l’UPEC

La Licence Santé permet d’accéder en 1, 2 voire 3 ans à l’une des 4 filières de santé (MMOP : Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie) mais elle permet aussi l’accès à des formations paramédicales ou métiers de la rééducation.

Voici les différents débouchés qui vous sont offert :

Après la L1

Ergothérapie : Bien que peu connue, l’ergothérapie est pourtant une discipline d’avenir ! En effet, l’ergothérapeute est un acteur du système de soin qui intervient dans la rééducation, l’optimisation ergonomique du quotidien. La formation se présente sous la forme d’un master d’une durée de 3 ans. Son but est de développer les recherches en science de la réadaptation afin de favoriser l’innovation en santé. Ces études se dérouleront à l’IFE, l’Institut de Formation en Ergothérapie de l’Université Paris Est Créteil.

Masso-Kinésithérapie : Ce cursus s’étalant sur 3 ans a pour objectif de former des kinésithérapeutes afin qu’ils proposent des soins efficaces, adaptés, qui s’inscrivent dans le cadre de la rééducation des patients. Il utilise notamment les massages et la gymnastique médicale pour aider les patients à retrouver leurs capacités. Il s’agit aussi de contribuer au développement de la recherche, tout en favorisant la multidisciplinarité. Vous trouverez ci-dessous la liste des différents instituts de formation : 

InstitutPrivé ou PublicNombre de places accordées aux étudiants de l’UPEC à l’issue de la LASS(données de 2020/2021)
ADERFPrivé10
AP-HPPublic2
ASSASPrivé0
CEERFPrivé0
DANHIERPrivéNon renseigné
EFOMPrivé0
SAINT-MICHELPrivé0
SAINT-MAURICEPublic0
MEULAN-LES-MUREAUXPrivéNon renseigné

NB : Si vous êtes intéressé(e)s et que vous souhaitez davantage de renseignements, nous vous invitons à consulter leur site, et pourquoi pas les contacter !

IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers) : Cette formation a pour but de former des infirmiers capables de réaliser des soins destinés à maintenir ou restaurer la santé des personnes malades, de surveiller l’état de santé des patients et coordonner les soins pendant leur hospitalisation et lors de leur sortie. 3 ans de formation sont nécessaires pour devenir infirmier.

NB : Si la formation IFSI vous permet certes d’accéder au métier d’infirmier/infirmière, notez que vous avez la possibilité d’évoluer au cours de votre carrière ! Comment ? Je vous invite à lire l’article consacré à la formation « Infirmier de pratiques avancées » !

Des réorientations sont également proposées à la fin de la première année (L1) sur des licences disciplinaires (hors UFR santé) grâce à des passerelles ménagées sous forme d’options disciplinaires en sciences fondamentales mais aussi en sciences humaines et sociales.

Après la L2

Différentes licences sont proposées : en bioinformatique notamment mais aussi dans le domaine la prévention/promotion de la santé ou encore dans les métiers du grand-âge.

ESIPE (Ecole Supérieure d’Ingénieurs de Paris-Est Créteil) : Cet établissement propose des formations d’excellence en génie biomédical et santé, systèmes d’information, réseaux informatiques et télécommunications avec une spécialisation en technologies pour la santé.

ISBS (Diplôme d’Ingénieur Spécialité « Génie biomédical et santé ») : Forme des ingénieurs exerçant en tant que cadres technique d’études recherche-développement, principalement dans l’industrie de la santé : domaine pharmaceutique et des technologies biomédicales. Ce cursus se déroulera à EPISEN, L’Ecole Publique d’Ingénieur de la Santé Et du Numérique.

IST  (Diplôme d’Ingénieur Spécialité « Technologie pour la santé ») : cette formation amène une triple compétence : 

  • Informatique, réseaux et sécurité
  • Electronique et instrumentation
  • Médical et santé

Son objectif est de former les futurs ingénieurs et des experts spécialisés en Réseaux Informatiques, Télécommunication et en Sécurité, avec une compétence supplémentaire dans les technologies émergentes appliquées à la santé connectée

Ce Diplôme s’obtient également à EPISEN, l’Ecole Publique d’Ingénieur de la Santé Et du Numérique.

Après la L3 

Après la L3, vous pouvez suivre un parcours dans la recherche dans les domaines suivants : 

  • Santé, environnement, vulnérabilité
  • Médecine moléculaire et thérapie innovantes
  • Bio-informatique en santé

Ceci vous permettra de suivre un master, voir un doctorat !

De nombreux masters vous sont proposés :

  • Master Santé
  • Master Management de la santé
  • Master Droit de la santé
  • Master Santé et économie

NB : A l’heure actuelle, nous ne disposons pas de plus d’informations sur ce qui vous sera proposé après votre L3. Néanmoins, cela devrait se préciser au fur et à mesure que la réforme se met en place.

Article rédigé par Billy Chhour, tuteur OREO 2020/2021