Allier Travail et Vie Sociale

Au cours de cette année difficile qu’est la première année de santé, il est important de ne pas s’isoler. En effet, le rythme intense et la charge de travail semblent  de prime abord incompatibles avec les sorties et les loisirs. Essaye tout de même de t’accorder un moment de sociabilisation par semaine. En fait, tout est question d’équilibre : il ne s’agit en aucun cas de fonctionner sur la base du “tout ou rien” en se disant que l’on passe le mois de septembre à sortir (3 soirs par semaine) et que l’on passera les mois de novembre et décembre cloîtré(e) dans sa chambre seul(e), mieux vaut répartir intelligemment les périodes de vie sociale pour ne pas provoquer de frustrations en fin de semestre. 

Le contexte sanitaire actuel rend cela encore plus difficile, voici donc quelques conseils basés sur les expériences d’anciens P1.

En période de confinement ou de couvre-feu

Le contexte de crise sanitaire mondiale dont vous avez tous et toutes connaissance, entraîne des changements importants dans votre mode d’apprentissage (entre autre). 

Durant ces semaines d’isolation forcée, il est d’autant plus important de garder un contact avec ses proches. Le maintien d’un lien social, en plus de faire du bien au moral, te permettra de garder un semblant de rythme de vie tout au long de vos semaines de révisions. Tu peux, par exemple, ne pas travailler un soir dans la semaine et le passer au téléphone avec un ou une amie. Tu peux aussi retrouver ta bande d’amis autour d’un apéro zoom (doucement sur l’alcool quand même hein… histoire d’être opérationnel le lendemain !).  Si tu es plus branché(e) jeux vidéo, joue en ligne avec tes amis. Quelque soit l’activité, ce qui compte, c’est de le faire avec d’autres gens !

Hors période de confinement

Ne pas être confiné(e) te permet de passer ta soirée de repos directement avec tes amis. Certains choisissent de faire la fête une fois par semaine, si c’est ton cas, je ne peux que te conseiller de ne pas rentrer trop tard et en ayant pas trop bu pour ne pas perdre ta matinée du lendemain. En effet, difficile de se concentrer avec un mal de crâne ou en étant fatigué(e) ! Même si ce sacrifice peut paraître difficile pour certain(e), ne t’en fais pas, une fois les études de santé intégrées, tu auras tooouuuut le temps de rattraper les soirées arrosées et autres festivités. 

Tu peux aussi profiter de ton moment de repos pour réaliser une activité culturelle entre amis ou en famille. Un cinéma, une pièce de théâtre ou même un musée te feront penser à autre chose que le travail tout en partageant un moment avec ceux qui t’accompagnent. 

Enfin n’oublie pas que même un court laps de temps (ex : 2 heures) avec un(e) ami(e) te sera bénéfique, le temps d’un déjeuner par exemple. Optimise ton temps, même les plus courts afin d’être le/la plus efficient(e) possible (le lien social en est un facteur important). 

Le couple

Le couple est un sujet qui divise en première année. En effet, certains pensent que cela déconcentre et réduit le temps de travail et d’autres pensent que ça permet de décompresser, penser à autre chose.

En tout cas, si tu es en couple, il faut organiser des temps avec ton/ta petit(e) ami(e) qui sont totalement différents de vos temps de travail. Cela induit forcément de vous voir un peu moins souvent, une à deux fois par semaine maximum. Cette organisation nécessite une communication importante avec votre partenaire, et ce avant d’entrer dans le cursus si possible (dans le cas où votre couple est antérieur à votre rentrée). Si votre couple débute après votre rentrée, pensez à bien déterminer les temps de “travail” et les temps de “détente” que vous vous octroyez à deux. 

Si ton/ta petit(e) ami(e) est en  première année comme toi, vous pouvez organiser des séances de travail à deux, dans ce cas, il faut faire attention à rester sérieux et à vraiment bien travailler (quitte à bosser sur 2 bureaux différents). 

En résumé 

L’essentiel est donc de bien garder les liens sociaux, éviter l’isolement et les baisses de moral que cela cause. Adapte ton repos à ton rythme de travail et à ton emploi du temps. Essaye, au maximum, de voir tes amis et tes proches de manière hebdomadaire. 

N’oublie pas que tu n’es pas seul(e) durant ta L1, informe tes amis, ta famille du mode de vie que tu vas devoir adopter. Plus tu communiqueras sur tes besoins (temps de travail important, calme …), mieux ton année se passera.

Enfin, n’oublie pas que prendre l’air, seul(e) ou à plusieurs est vital pour assurer un équilibre émotionnel, et un bon fonctionnement général.

Par Axel, Tuteur Oréo